Les formateurs

Les formateurs

Matthieu ARCHAMBEAUD

Auteur – formateur

J’ai découvert les techniques de semis direct en Asie du Sud-Est, après des études de biologie et d’écologie. Passionné d’agronomie et d’écologie, je m’intéresse au développement des systèmes de production alternatifs, et plus particulièrement aux espèces vivantes dans les agrosystèmes et à leurs interactions.
Depuis une dizaine d’années, formateur, je forme et je conseille des agriculteurs et des techniciens à la mise en œuvre de l’agroécologie. Je travaille aussi bien en agriculture de conservation des sols, qu’en agriculture biologique, qu’en viticulture ou en maraîchage.
Par ailleurs je collabore avec Frédéric Thomas et sa revue TCS et anime depuis 2007 le site www.agriculture-de-conservation.com.

Nicolas COURTOIS

Formateur

Après des études en agronomie à l’Isara Lyon, et une expérience de deux ans dans l’agro-fourniture, j’occupe depuis bientôt 10 ans un poste de conseiller agricole au sein d’AgriGenève, en Suisse, sur le canton de Genève. Parmi mes différentes fonctions, j’ai en charge le développement de l’agriculture de conservation chez les agriculteurs genevois. Nous mettons en place des essais et des suivis de parcelles. Nous accompagnons au mieux les agriculteurs optant pour cette technique, technique qui représente plus de 20% de nos surfaces dédiées aux grandes cultures.

Franck BAECHLER

Formateur

Conseiller Agricole durant 15 ans auprès de groupes de développements agricoles, spécialisé dans le respect et l’amélioration de la qualité des sols. Franck a travaillé sur la recherche de nouveaux modes d’accompagnement des agriculteurs. Conseiller en Agriculture de conservation des sols depuis 2008 et conseil dans l’intégration de l’élevage dans les systèmes en grande culture.
Agriculteur en AC avec l’intégration de l’élevage Bovins et Ovins.

Victor Leforestier

Formateur

Passionné par les systèmes agricoles alliant performance économique, amélioration de l’environnement et qualité de vie, je suis technicien indépendant et bientôt agriculteur. Plutôt spécialisé dans l’agriculture de « conservation » des sols, j’interviens dans des formations de groupe sur la simplification du travail du sol, les couverts végétaux, et les différentes facettes de cette agriculture. Voilà 10 ans que j’ai attrapé le virus de l’AC grâce au forum agricool, au réseau BASE, au magazine TCS, et à 4 années chez SLY France à développer les strip-till Stripcat.
A l’écoute du terrain en France et à l’étranger je suis acteur de la communication autour des techniques innovantes grâce à mes articles dans la revue « TCS ».
Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter @VictorHolistic . Un pseudo qui illustre bien ma recherche de cohérence.
Ma curiosité dépasse largement le cadre de la « conservation » des sols, toute technique permettant d’améliorer le “système” au sens large m’intéresse, vous le découvrirez au fil des visites et des articles : trafic contrôlé, permaculture, pâturage holistique, etc …

Daniele ORI

Auteur – formateur

Tous les chemins mènent à Rome… et vice versa! Je suis originaire de l’Italie, plus précisément de la Toscane, une région où les pratiques agroforestières marquent profondément les paysages.
J’ai grandi dans un contexte rural et à une époque où l’agroforesterie était essentiellement une « nécessité », j’ai été donc nourri à base de produits issus de la « cultura promiscua » et j’ai joué à l’ombre des « prairies aériennes » des Apennins.
(Auprès de mon arbre je vivais heureux..) Je me suis éloigné de mes champs pour faire mes études universitaires, d’abord en paléoanthropologie en Italie et puis en sciences naturelles en France, mais toujours porté par les mêmes envies, découvrir et partager, deux plaisirs qui plus tard m’ont orienté vers les métiers de l’enseignement.

A Agroof, on m’a planté tout de suite… A Agroof, on a l’habitude de remettre les arbres dans les champs. En 2010, ils y ont planté aussi un homme, moi. Ce fut une histoire de rencontres hasardeuses, de besoins croisés, de curiosité, de paris… Changer de métier n’était pas prévu, mais l’essentiel était là, on me proposait de travailler avec un collectif en réflexion permanente (et bouillonnante) sur les questions de la Recherche et du Partage.
Aujourd’hui ma principale mission est de coordonner et réaliser des formations (45 journées de formation par an) principalement à destination d’agriculteurs, de techniciens, d’étudiants… mais aussi d’accompagner les agriculteurs et propriétaires terriens dans leurs projets agroforestiers de manière individuelle ou groupé dans les projets territoriaux. Dans une moindre mesure, je participe à l’activité de recherche, notamment en effectuant une partie des suivis de terrain de nos sites expérimentaux.

Il n’y a pas mal de brebis noire à Agroof, et j’en fait partie… Je ne suis pas un agronome de formation, mes connaissances en agronomie sont le fruit d’un dur travail d’apprentissage qui s’est fait souvent sur le tas, en croisant littérature et terrain. Et surtout à travers les échanges avec les acteurs du monde agricole et de la forêt qui, hier comme aujourd’hui, me permettent d’évoluer, de continuer à m’étonner.

Une citation que j’aime bien :  La vie est un enseignement mutuel pour ceux qui savent vivre. Hippolyte Lucas

Fabien LIAGRE

Auteur – formateur

J’ai commencé mes premières formations avec des projecteurs diapos et des retroprojecteurs à l’aide de transparents. C’était plutôt ennuyeux…
Aujourd’hui, on poursuit avec de nouveaux outils pédagogiques, plus fluides, plus sympas et qui laissent davantage de place à l’échange. Car ce qui ne change pas c’est la rencontre avec les personnes et les formations sur le terrain. Le nombre de projets augmentent, les arbres poussent, et les agriculteurs partenaires ont de plus en plus d’expérience…
Depuis 25 ans que je fais ce métier, chaque année qui passe apporte son lot de connaissances nouvelles. Nous ne sommes pas vraiment des « formateurs » mais on essaie de donner à voir cette diversité et réfléchir ensemble à des améliorations, des innovations.

Antoine MARIN

Auteur – formateur

Des Pélardons et cafés mexicain, aux pommes de terre des Flandres… Originaire d’Isère, j’entame mes études d’ingénieur à l’ISARA-Lyon et continue vite à travers un parcours spécialisé sur l’agroécologie qui me conduira pendant 3 ans aux Pays-Bas, Mexique, dans les Cévennes et en Rhône Alpes.

En janvier 2013, je connais Agroof de réputation et postule à une offre d’emploi sans trop y croire et… on fait affaire !! Première mission avec ma collègue Camille Beral : on fait le Tour de France des parcelles agroforestières, je suis conquis ! Deux mois après l’embauche, on passe en SCOP et je deviens « co-patron » au sein d’une super équipe!

Je suis en charge de deux projets d’animation territoriale en Nord-Pas-de-Calais et sur des bassins de captage du grand bassin parisien donc il faut m’installer à Beauvais.

Dans ch’nord tu pleures deux fois : eul première in narrivant, et l’chegonde, pasqué tu veux pu arpartir ! A Agroof, je constitue l’Antenne Nord, alors que mes collègues sont au soleil, c’est moi qui traite avec les producteurs de pommes de terre industrielles de l’Artois ! Les systèmes agricoles sont plus intensifs en mécanisation et les produits dégagées à l’ha peuvent être énormes, le Nord Pas de Calais est la région la moins boisée de France, bref un défi qui me plait !

Jamais seul et toujours avec la précaution intellectuelle qui s’impose, j’ai sillonné la région et le nord de la Loire, pour des conférences, des formations, développer des partenariats, négocier les politiques de soutien, monter des projets puis les suivre.

Cette relative autonomie dans le Nord m’a d’abord gêné ou ralenti. Puis elle m’a permis de m’impliquer sur toutes les activités d’Agroof, de découvrir une grande diversité de systèmes agricoles et de terroirs. Si l’apprentissage est loin d’être fini, j’ai grandi ces dernières années.

Demain : le Nord ou le Gard ? Frites ou Pélardon m’importent peu, je continuerais avec Agroof à découvrir des terroirs, à construire des projets agroforestiers avec des agriculteurs motivés. Je travaille aussi à mon propre projet d’installation à temps partiel en céréales « agroforestées »!
Je voudrais travailler avec Daniele Ori, c’est le meilleur 😉 !

Pour en savoir plus sur Icosystème, cliquez ici.