Daniele ORI

Daniele ORI

Tous les chemins mènent à Rome… et vice versa! Je suis originaire de l’Italie, plus précisément de la Toscane, une région où les pratiques agroforestières marquent profondément les paysages. J’ai grandi dans un contexte rural et à une époque où l’agroforesterie était essentiellement une « nécessité », j’ai été donc nourri à base de produits issus de la […]

Tous les chemins mènent à Rome… et vice versa! Je suis originaire de l’Italie, plus précisément de la Toscane, une région où les pratiques agroforestières marquent profondément les paysages.
J’ai grandi dans un contexte rural et à une époque où l’agroforesterie était essentiellement une « nécessité », j’ai été donc nourri à base de produits issus de la « cultura promiscua » et j’ai joué à l’ombre des « prairies aériennes » des Apennins.
(Auprès de mon arbre je vivais heureux..) Je me suis éloigné de mes champs pour faire mes études universitaires, d’abord en paléoanthropologie en Italie et puis en sciences naturelles en France, mais toujours porté par les mêmes envies, découvrir et partager, deux plaisirs qui plus tard m’ont orienté vers les métiers de l’enseignement.

A Agroof, on m’a planté tout de suite… A Agroof, on a l’habitude de remettre les arbres dans les champs, en 2010 ils y ont planté aussi un homme, moi. Ce fut une histoire de rencontres hasardeuses, de besoins croisés, de curiosité, de paris… changer de métier n’était pas prévu, mais l’essentiel était là, on me proposait de travailler avec un collectif en réflexion permanente (et bouillonnante) sur les questions de la Recherche et du Partage.
Aujourd’hui ma principale mission est de coordonner et réaliser des formations (45 journées de formation par an) principalement à destination d’agriculteurs, de techniciens, d’étudiants… mais aussi d’accompagner les agriculteurs et propriétaires terriens dans leurs projets agroforestiers en individuel ou en groupe dans les projets territoriaux. Dans une moindre mesure, je participe à l’activité de recherche, notamment en effectuant une partie des suivis de terrain de nos sites expérimentaux.

Il n’y a pas mal de brebis noires à Agroof, et j’en fais partie… Je ne suis pas un agronome de formation, mes connaissances en agronomie sont le fruit d’un dur travail d’apprentissage qui s’est fait souvent sur le tas, en croisant littérature et terrain et surtout à travers les échanges avec les acteurs du monde agricole et de la forêt qui, hier comme aujourd’hui, me permettent d’évoluer, de continuer à m’étonner.

Une citation que j’aime bien :  La vie est un enseignement mutuel pour ceux qui savent vivre. Hippolyte Lucas